Art & Tradition

Les Viandenois étaient durant des siècles d'habiles artisans travaillant tranquillement à l'abri des remparts. Sur les marchés de la ville ils vendaient leurs produits et achetaient les marchandises dont ils avaient besoin. Isolés derrière leurs remparts et les montagnes qui ferment l'horizon, les Viandenois faisaient preuve d'une certaine originalité dans le langage et les coutumes, et d'une bonne humeur proverbiale qui se faisait jour lors de réjouissances publiques. Tout Viandenois avait en soi quelque chose de l'artiste, ne fut-ce qu'une certaine mobilité d'humeur que la population conservative rurale des environs taxait de légèreté, voire de folie. Car les badigeonneurs « Veiner Weisserten » et les musiciens Viandenois promenaient leur bonne humeur, leurs gais refrains et leur humour espiègle a travers tout le pays, les uns pour badigeonner les façades des maisons avant la kermesse, les autres pour jouer au bal du village, car tout le pays ne dansait qu'aux sons des violons de Vianden.

Aujourd'hui encore, les Viandenois font preuve de la même originalité et de la même fidélité aux traditions que leurs ancêtres, et en automne, après le départ des touristes, ils s'apprêtent à fêter les coutumes folkloriques d'antan : « Nëssmoort », « Miertchen », « Fuasicht » et « Jaudes ».

Ecureuil © Jengel

Marché aux noix

Au marché aux noix ( « Nëssmoort » ) début du mois d'octobre, les Viandenois vendent la récolte des nombreux noyers des environs.
 
Suite à une statistique faite en 1902, il existait en cette année 2551 noyers à Vianden, ce qui faisait 19% ou un cinquième du total du Grand-Duché. La récolte était en 1901 dans le canton de Vianden 46500 kilos de noix. Il y avait des marchands en gros qui vendaient cette récolte, mais beaucoup de petits marchands vendaient leurs noix aux marchés de l’Oesling (le nord du Grand-Duché) ou au marché hebdomadaire de Luxembourg-Ville.

Sur proposition du Syndicat d’Initiative on organisait un Marché aux Noix le 30 septembre 1934 lors de la dernière illumination saisonale du Château. Cet essai a connu un grand succès et le premier Marché aux Noix officiel a été tenu le 6 octobre 1935 ; on vendait les noix par 100, en sac en papier, en livre, en kilo, bref en toutes variations et mesures. Ce succès a encouragé les organisateurs de tenir ce marché aussi dans les années suivantes. Après la guerre le premier Marché aux Noix a eu lieu le 6 octobre 1946. Le “Nëssmoort” a eu lieu chaque année jusqu’en 1952. La récolte a connu une qualité extrêmement mauvaise et le marché aux noix a périodiquement été annulé. Après une pause de 18 ans, donc en 1970, le Syndicat d’Initiative de Vianden ensemble avec la Commune et l’Union Commerciale décidaient de laisser naître de nouveau cette belle tradition. Depuis, chaque année début octobre les associations et marchands de Vianden préparent des spécialités de la noix, comme la liqueur, l’eau de vie, gâteaux, fromages, pains etc. L’eau de vie de Noix est spécialement connue pour les bons effets quant à la digestion. Grâce à la collaboration des associations locales le “Veiner Nëssmoort” est redevenu un moers viandenois qu’aucun ne doit plus manquer.

Le Marché aux Noix a lieu chaque année le deuxième dimanche du mois d’octobre, sauf toutes les 6 années quand il y a les élections communales.

 

Le marché aux noix 2020 est malheureusement annulé à cause de la pandémie de Covid-19. Nous espérons et attendons avec impatience de vous accueillir à nouveau le 10 octobre en 2021.